Episode 26 – Dis Monsieur, il est bizarre ton vélo

Grincheux | 21 novembre 2017 | COMMENTS:1 Comment »

 

 

Petit épisode entre mecs, peu de news, un dossier de Grincheux sur les vélos bizarres et un peu de portnawak.

Télécharger le MP3

 

Les liens de l’épisode :

 

 

 

 

 

 

 

Pour nous retrouver sur les Internets, voici nos comptes Twitter :

Et notre page FaceBook

et pensez à nous laisser un petit message sur notre répondeur et un commentaire avec 5 étoiles sur iTunes, ça nous fait toujours plaisir. ;-)

Category: Podcast TAG: , , ,

One Response

  1. Jean-Noel G dit :

    Pour les vélos couchés sur le dos -2 roues-, il y a des vélos couchés longs avec le pédalier entre les 2 roues (c’est une vieille conception), il y en a avec le pédalier au même niveau que la roue avant (ils sont rares), et il y en a des « compacts » avec le pédalier devant la roue avant.
    Ensuite, il y a beaucoup de différentes hauteurs et intégrations du conducteur (au-dessus du cadre du vélo et des moyeux, ou entre les moyeux, le plus bas possible). Il y a des propulsions arrières traditionnelles (avec des longues chaines et des pertes mécaniques à la clef), mais aussi des tractions avant (au rendement mécanique similaire à un vélo droit). Des tractions avant avec le pédalier rigide (ça joue sur la tolérance de torsion de la chaine quand on tourne), d’autres avec le pédalier solidaire de la fourche (les jambes tournent avec la roue, des vélos très particuliers, surtout à basse vitesse).
    Et même au niveau des guidons, il y en a des hauts qui ressemblent à des guidons traditionnels (bon rendement aéro mais fatigant à la longue), des hauts en forme de U (pour avoir les mains plus bas et laisser de la place pour les jambes), et des guidons bas sous le siège (très confortable, prise en main un peu délicate). Et pour les guidons bas, il y a des guidons directement reliés à la fourche par une potence (comme un vélo droit, sauf que le guidon est derrière l’axe de la roue avant, ce qui peut être compliqué à maitriser pour certains), d’autres fixés sur une axe indépendant sous le siège avec une tringlerie jusqu’à la fourche (comme certains cargos droits chers à ce podcast).
    Il y a aussi des vélos couchés sur le ventre, ils sont rares, mais ils existent. Pour ne pas avoir mal au cou, il existe des lunettes avec des miroirs pour voir ce qui se passe devant.
    Pour optimiser au maximum l’aéro en compétition de vitesse, les dernières générations de vélos/tricycles couchés carénés sont même dépourvus de parebrise, la vision se fait via des écrans et des caméras vidéos grosses comme des têtes d’épingle, mais là, c’est un autre monde (c’est comme comparer une automobile de série et un véhicule terrestre qui franchit le mur du son comme Thrust SSC).
    Comme le vélo couché a été exclu des compétitions par l’UCI dès 1934, il n’y a un type standard de vélo couché, comme on peut voir avec le vélo droit type UCI, alors il y a une très grande variété de formes et de conceptions (si bien que certains vélos couchés avec des cadres en carbone très enveloppants au niveau des épaules sont difficiles à classer en catégorie non caréné ou semi-caréné -ceux qui ont une pointe aéro derrière les épaules du conducteur pour diminuer la trainée- lors de compétitions).
    Et si le confort du vélo couché standard vous semble évident, il est surtout beaucoup plus aérodynamique d’un vélo droit, avec une surface frontale bien inférieure et une trainée moindre. Et pour ceux qui font un tour du monde, ce n’est pas négligeable le confort et le rendement aéro.
    Pour les tricycles, couchés comme droit, on parle de tadpole quand les 2 roues sont à l’avant, et de delta quand elles sont à l’arrière (comme les tricycles couchés de Hase, très casse gueule, centre de gravité trop haut, on est assis au-dessus de l’essieu).
    Concernant Barbara Buatois, elle a le record du monde du 200m lancé avec un vélo couché -2 roues- caréné à Battle Mountain, Nevada avec 121,81 km/h en 2010. Elle a aussi le record du monde de l’heure, toujours sur un 2 roues caréné, à Romeo, Michigan avec 84,02 km en 2009 (lors de la même tentative, elle a aussi battu le record des 100km avec 83,04 km/h de moyenne). En 2014, avec un tricycle delta caréné, elle tente le record des 24h sur une piste d’essais privés de chez Peugeot, mais la météo ne sera pas clémente, elle ne pourra pas rouler comme elle le souhaitait, elle battra quand même les records de l’heure en tricycle couché et celui des 100 miles. Elle s’est aussi illustrée au RAAM (race accross america, une course de dingues, de la cote ouest des Etats-Unis vers la cote est, 4 836 km, non stop) en le gagnant très largement en 2010 avec un vélo couché -2 roues non caréné- de marque Performer (un fabricant asiatique de couchés) quasi standard (1ère française à gagner l’épreuve, 1ère femme à gagner en vélo couché). C’était sa première participation ! Dans le civil, c’est une vélo taffeuse en banlieue parisienne qui travaille au Vieux Campeur, elle roule en vélomobile.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *